Bienvenue sur le blog, voilà je m’appelle Zoé et je suis passionnée de découverte et de cuisine du monde !

Vous pouvez me retrouvez sur Twitter sur Facebook ou sur Google plus

A la découverte de la Suède

A la découverte de la Suède

Un voyage en Suède est une aventure extraordinaire. J’ai réalisé un circuit d’une semaine en commençant mon périple culturel et découverte par l’étonnante capitale Stockholm, construite sur quatorze îles. Il est impensable de parcourir l’intégrité du pays en un seul voyage étant donné la superficie qui s’étend sur 450 000 m2. Les perspectives de votre excursion différeront totalement selon votre moyen de locomotion et du point de départ choisi. Vous avez la possibilité d’arriver à Malmö par la mer depuis le Danemark, ou directement en avion en atterrissant à Stockholm.

Stockholm

La capitale de la Suède fascine pour son élégance, son design et son architecture moderne contrastant harmonieusement avec les édifices moyen-âgeux et ses nombreux parcs verdoyants. En arrivant à Stockholm, j’avais envie de prendre mon temps et de contempler la beauté des lieux totalement dépaysante. Une séance de flânerie à Gamla Stan fut la bienvenue. Ensuite, une balade sur l’île Söderman m’a donné l’occasion de me ressourcer. J’ai apprécié le calme de me rendre au musée Fotografiska. Depuis Stockholm, il est possible d’effectuer une croisière à la découverte de superbes archipels. Les grandes îles inhabitées sont réputées pour leur animation estivale et abritent les résidences secondaires des Stockholmois les plus aisés. Toutefois la vision de simples récifs rocheux ou herbeux visités par un phoque solitaire ou un kayakiste m’a donné l’agréable sensation de me retrouver seule au monde. J’ai fait une escale dans l’île Fjäderholmarna pour savourer le saumon fraîchement pêché du jour. Puis me voilà requinquée pour faire une virée en kayak de mer. J’ai longuement hésité avec le zodiac, peut-être une prochaine fois! La croisière peut durer plusieurs jours. Cependant j’ai fait le choix de ne rester dans l’archipel que le temps d’une journée afin de découvrir un maximum des trésors suédois. Ma journée s’est terminée agréablement avec une balade sur Djurgården, notamment sur la sublime baie de Djurgårdenbrunnsviken.

chateau stockholm

Falun

Pour mon deuxième jour en Suède, je ressentais le besoin de m’éloigner de la ville. Direction la région de Dalécarlie. Ce petit coin de paradis authentique m’a permis de respirer la véritable vie locale. J’ai été enchantée de retrouver tous les clichés de la Suède, tels que les fameuses maisons peintes rouges aux portes et fenêtres blanches, les forêts à perte de vue, le ski de fond et les innombrables lacs. Le lac Runn et ses maisons rouges traditionnelles confère un cadre idyllique pour une promenade sur les berges. La petite ville de Falun est très étendue et donne le sentiment de visiter une petite bourgade tranquille. La vie s’écoule paisiblement et tout semble s’adapter à la neige comme l’indiquent la largeur des rues, les projecteurs des voitures et l’inclinaison des toitures. La mine de cuivre a été pendant longtemps la plus grande du monde. Les quartiers des ouvriers sont composés essentiellement de maisons rouges anciennes, offrant un ensemble classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Le musée Dalarna retrace l’histoire de la région et m’a permis de connaître les coutumes. Cette belle journée s’achève au lac Siljan, très prisé par les touristes locaux. Le bleu de l’eau contraste avec le rouge des chalets et les panoramas sont splendides.

Östersund et le Moose Garden

Östersund est une grande ville tournée vers le ski de fond et le biathlon, comme le témoignent les terrains d’entraînement et le stade avec tribune. A côté de ce complexe, la ville a érigé un incroyable château d’eau qui fait office de véritable œuvre architectural, avec un restaurant à son sommet. J’y suis montée afin d’admirer toute la ville tout en dégustant des köttbullar qui sont des boulettes de viande servies avec de la purée. Pour rester dans la gastronomie suédoise, j’ai demandé une bière folköl pour accompagné ce repas typique. La légende du lac de la ville affirme qu’un cousin du Lock-Ness y vivrait. Après une promenade au bord de ce fameux lac, je ne l’ai malheureusement pas aperçu mais la balade était très agréable. Je me suis ensuite rendue dans une église à l’architecture suédoise afin de m’imprégner davantage de ce pays si charmant. LeMoose Garden est un parc unique au monde. Une petite randonnée de trois heures m’a offert l’opportunité de m’approcher au plus près des élans s’épanouissant en totale liberté. J’ai aperçu de gros cochons, également en liberté. La boutique de souvenirs propose de la viande d’élan. Un espace barbecue est mis à disposition pour la goûter. J’ai essayé, je trouve que l’élan est une bonne viande mais qui reste assez forte.

Kiruna et les aurores boérales

Moi qui aime les grands espaces loin de la foules, la nature en Laponie est restée intacte. Les grandes forêts côtoient de multiples lacs et offrent un cadre vraiment dépaysant. Une promenade en chiens de traîneau est incontournable pour s’approcher de cet environnement. La ville de Kiruna, en plein cœur de la Laponie, vaut le détour. Elle a été construite au 20e siècle sur une mine de fer qui est l’une des plus grandes mines souterraines au monde. Je l’ai visitée et je suis même rentrée dans la mine en bus! Je me suis sentie privilégiée d’avoir la chance d’aller au bout du monde, dans une nature préservée mêlant authenticité et fragilité. La visite de l’hôtel de glaces réaménagé chaque année dévoile un décor féerique. L’église de Kiruna en bois rouge est considérée comme la plus belle du pays. Je voulais absolument voir des aurores boréales. L’hiver y est favorable et je n’ai pas choisi cette période au hasard. Ma journée s’acheva à l’Aurora Sky Station, dans le parc national d’Abisko, construite pour l’observation du plus beau spectacle lumineux au monde. Après avoir pris le télésiège jusqu’à la station touristique, j’ai passé l’un des meilleurs moments de ma vie en savourant un dîner tout en admirant les aurores boréales.

Luleå

Le Grand Nord est fascinant et je comptais y rester encore aujourd’hui en visitant la grande ville de Luleå sur la côte. Le centre-ville, entièrement piéton, a pris place sur une presqu’île et arbore beaucoup de charme. Dans les environs, Gammelstad est un ville-église inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco pour son caractère préservé. Cet ensemble d’habitations aux ruelles médiévales conduisant à la paroisse est vraiment typique du nord de la Scandinavie. La visite d’une maisonnette suivie par une promenade à cheval et la dégustation de la cuisine locale traditionnelle furent un réel bonheur. Sur la route menant d’Umeå à Äkäslompolo, je me retrouve au milieu de nul part et un panneau indique que cet endroit franchit la ligne imaginaire du cercle polaire arctique. J’ai eu la chance d’apercevoir des troupeaux de rennes. La Laponie est l’occasion de découvrir la culture sami. Le peuple des Samis a toujours vécu ici et j’ai pu partager leur quotidien, et dormir dans un chalet familial traditionnel. Cette expérience est inoubliable.

Umeå

Cette première agglomération urbaine du nord de la Suède est très dynamique. Le shopping, la gastronomie et les visites culturelles se combinent à merveille avec des activités sportives au cœur d’une nature grandiose. Il s’agit d’une ville universitaire très prisée par les étudiants du monde entier. Umeå a été désignée Capitale européenne de la culture en 2014 et prouve qu’elle mérite ce titre. La musique fait partie de la ville. Entre la chanson traditionnelle et le jazz en petit comité et les grands concerts ou encore les opéras, les groupes locaux et les artistes internationaux se côtoient en permanence et surtout au moment des festivals qui ont lieu toute l’année. La vie nocturne étant particulièrement animée, j’ai assisté à une pièce de théâtre dans un des nombreux restaurants qui ne cessent de se réinventer. Les bars, les pubs, les terrasses ne désemplissent pas et les nouveaux établissement émergent régulièrement. A Olofsfors, j’ai pu m’initier aux techniques de la forge avec des artisans d’art locaux qui m’ont accueillie dans leurs ateliers. Cet ancien site de forge industrielle est empreint d’histoire.

suede

Sundsvall

Pour mon dernier jour en Suède, Sundsvall m’a conquise. Cette ville de la Pop se compose d’innombrables magasins de musique, de studios d’enregistrement et de stations de radios. Je me suis rendue sur la colline deNorra Stadsberget afin d’admirer le panorama sur la ville, puis à l’église Gustav Adolf, à l’esplanade de l’hôtel de Ville et au parc Vängåvan. Après toute cette marche, un peu de repos me fit le plus grand bien. Installée dans un restaurant traditionnel, je me suis délectée de pytt i panna, autrement dit des cubes de pommes de terre servis avec des saucisses et des oignons sautés. Pour terminer ce délicieux plat, j’ai voulu goûter à un gâteau au chocolat typiquement suédois appelé kladdkaka. Pour clore ce fabuleux voyage, une dose de sensations fortes en rafting m’a enchantée. Et enfin, j’ai souhaité passer un petit moment à rêver sur la plage de Tranviken avant de faire les boutiques pour rapporter quelques souvenirs comme des sabots traditionnels, un Dalahäste qui est un cheval en bois sculpté à la main, et du bois de rennes. Faute de temps, je n’ai pas pu faire un tour dans la réserve naturelle de Granforsen ni visiter Timra pour assister à un match de hockey,Stornaset, le parc Vängåvan et Medelpad. Voilà des occasions pour revenir dans ce fabuleux pays !

Laisser un commentaire