Visiter Barcelone en 2 ou 3 jours : que voir ?

Barcelone, la ville qui ne dort jamais propose autant de découvertes culturelles que d’activités nocturnes. Une ville Dont il faut se délecter sans avoir peur de marcher pour aller à la rencontre de l’ensemble de ses trésors. En février, j’ai eu la chance d’aller passer 2 jours à Barcelone et j’en ai profité pour prendre des notes ! Voici tout ce qu’on peut faire à Barcelone en 2 ou 3 jours, tous les lieux à ne pas manquer pour une visite express de la capitale de Catalogne !

2 jours à Barcelone, c’est court

Passer deux jours dans cette ville d’Espagne, c’est vraiment court : il ne faudra pas chômer !

Quand vous faites un week-end express, il faut bien choisir sa capitale ou sa destination, pour ne pas passer trop de temps dans les transports ! Ce qui est génial avec Barcelone, c’est que la ville est optimisée pour les séjours courts, voici pourquoi !

Pourquoi choisir Barcelone ?

l’aéroport se trouve à moins de 20 minutes de navette du centre ville. La navette vient vous chercher à la sortie de l’aéroport directement, et vous dépose où vous voulez en centre ville : la « ciutat vella » 🙂

un métro sillonne toute la ville de long en large et en diagonale : vous avez un métro qui vous déposera toujours à moins de 5 minutes du lieu que vous voulez voir : prenez un carnet de 20 tickets de métro pour les 2 jours, cela vous permettra de vous déplacer rapidement

il y a la ville qui est superbe, mais aussi les plages à quelques minutes de métro : j’ai tout particulièrement apprécié la première soirée à la mer au mois de février, avec un simple petit pull sur le épaules !

Barcelone en février

J’ai eu la chance de couper la saison hivernale par un week-end à Barcelone en février ! Les températures étaient clémentes, l’équivalent d’un mois de mai dans le nord de la France. J’ai mangé en terrasse les deux midis et marché en pull en bord de mer le soir : super agréable à moins de 3 heures de Paris !

Barcelone le soir

Comme dans toutes les villes d’Espagne, nous sommes décalés au niveau des heures de vie. A 19h dans un bar, il n’y a personne, c’est l’équivalent de 17h chez nous ! Quelle ne fut pas ma surprise de commander une bière tout seul en terrasse à 17h30 sur une place pourtant très fréquentée !! Par contre à partir de 21h, les gens sortent, les restaurants se remplissent, la ville s’anime, et ça pour tout la nuit !

Je suppose que Barcelone en juillet / août doit être moins agréable à visiter et que la chaleur doit être étouffante !

Que voir à Barcelone ?

Je n’ai pas tout vu loin de là, mais j’ai optimisé mon séjour pour en voir le plus possible, en me déplaçant à pied et en métro.

Visite du centre ville

Comme la navette nous a déposé à l’Université, en centre ville, nous avons commencé notre visite par la Plaza de Catalunya : grandiose. Redescendez ensuite le long de Las Ramblas en faisant une halte sur le Mercat de la Boqueria, le plus grand marché d’Europe qui saura vous ravir par ses couleurs et ses saveurs multiples ! Une barquette de fruits frais mangées dans la rue, et c’est reparti pour la suite de la visite !

Avant de rejoindre le quartier Gotico, n’oubliez pas de baisser les yeux (malgré la foule) et d’admirer les magnifiques mosaïques sur le sol de las Ramblas, créées par Miro.

Vous pouvez commencer votre découverte du quartier gothique par la Plaza Reial qui rassemble la toute première œuvre de Gaudi (la fontaine et ses lampadaires au centre de la place). Filez ensuite sur la Plaza San Jaune et le Palau de la Generalitat qui accueille les institutions du gouvernement catalan. Admirez non loin de là la cathédrale Santa Creu i Santa Eulalia qui est une œuvre architecturale gothique datant du 13ème siècle.

Palau de la Generalitat

Pour prendre de la hauteur, monter sur le toit de la cathédrale qui offre une vue unique sur Barcelone. Sur le chemin pour aller vous reposer à l’ombre des terrasses de la Plaza San Felip Neri, pensez à lever les yeux pour admirer les ponts qui relient les maisons dans les rues étroites du centre ville, des bijoux architecturaux à ne pas rater.

Choisissez le quartier Born pour aller déjeuner pour un rapport qualité prix inégalable et continuer par une balade digestive en face de la Santa Maria del Mar, établissement religieux également dans le style gothique. Nous sommes tombés dans le premier restaurant « attrape touriste » du coin pour manger une paella locale 🙂

le quartier born à Barcelone

Redescendez ensuite le long de la rue Carrer Montcada qui est le centre culturel du quartier Gotico rempli de petites galeries où découvrir de nouveaux artistes.

Cet axe est également l’occasion de découvrir le côté médiéval et le musée Picasso spécialisé dans l’exposition de ces premières toiles et œuvres. Finissez cette journée par la découverte du Palau de la Musica Catalana, un des plus beaux bâtiments de la ville qui propose des concerts certains soirs.

Renseignez vous et ne passez pas à côté de l’occasion de visiter l’intérieur de ce palais magique. Pour les plus courageux qui voudraient profiter des derniers rayons de soleil, il est possible de se rendre sur la place Barceloneta grâce aux transports en commun.

En centre ville de Barcelone, j’ai tout simplement apprécié flâner, visiter, me perdre dans les petites rues ! On peut passer la journée sans problème à faire le tour du centre ville en découvrant les boutiques, les bâtiments sans pour autant visiter chaque lieu !

Le front de mer

Comme je vous disais en intro, à seulement 10 minutes du centre ville de la capitale catalane, ce front de mer saura vous dépayser et vous apporter détente autour d’un verre en terrasse. C’est également un lieu festif où la musique tient éveillé jusque tard dans la nuit entre danse traditionnelle et rencontre de locaux.

Gaudi, l’incontournable Barcelonais

Le mieux pour commencer cette deuxième journée est de traverser l’Eixample, quartier où modernité se mêle avec élégance à la traditionnelle architecture de Barcelone. Visitez en priorité l’hôpital Santa Creu i Santa Pau qui depuis 2009 est en passe de devenir un musée unique.

La Sagrada Familia

La Sagrada Familia qui n’est qu’à quelques minutes de marche de l’hôpital Santa Creu i Santa . C’est le bâtiment symbolique d’un Barcelone en perpétuelle mutation, construit par de nombreux architectes, il faut compter une bonne heure pour pouvoir apprécier tous les détails des différentes façades. Elle est placée juste à la sortie de la bouche de métro, ça vaut le coup d’oeil même si vous ne visitez pas l’intérieur !

Gaudi a notamment participé à la création de la façade de la Nativité. Continuez sur le chemin de l’artiste préféré de Barcelone et suivez le Passeig de Gracia où se trouve la très célèbre Casa Milà. C’est une occasion de connaître la vie de l’artiste au milieu des balcons ondulés et des cheminées aux drôles de têtes.

Manzana de la Discordia

Ne ratez pas l’autre maison dôte Manzana de la Discordia qui regroupe trois architectes majeurs pour l’élaboration de sa façade : Cadaflach, Montaner et Gaudi. Après le déjeuner, une promenade digestive au sein de l’immense Parc Güell s’impose !

Le Parc Güell

Sur 15 hectares, ce parc livre les merveilles de talent de Gaudi entre chefs d’œuvres, mosaïques et verdure. Pensez à prendre l’indétrônable photo souvenir aux abords de la fontaine de la Salamandre. Terminez enfin votre journée en revenant vers le centre ville via de le quartier de Gracia, artistique et décalé, son ambiance saura vous détendre.

Je n’ai que moyennement apprécié le parc Guell, c’était blindé de monde, on se marchait dessus et je n’ai franchement pas été sensible au lieu. A l’opposé du centre ville, il était aussi à l’opposé de ce que j’ai aimé de Barcelone !

A voir sur le Montjuic

Quand on arrive à Barcelone de l’aéroport, on voit une colline qui surplombe la ville et la mer : c’est le Montjuic ! Il y a de quoi visiter !

Le Poble Espanyol se trouve dans le bas du Montjuic. Construit à l’occasion de l’exposition universelle que Barcelone accueilli en 1929, il représente un concentré de la culture espagnole. Site certes touristique mais il est intéressant d’aller y jeter un œil, surtout que c’est sur le chemin des autres activités de la journée.

Partez ensuite à la découverte du second artiste qui a contribué à façonner la ville, le célèbre Miro. La Fundacion Joan Miro est un musée construit par l’artiste lui-même et qui regroupe ces œuvres les plus célèbres, des esquisses et des toiles dont on ne parle pas vraiment.

la fondation miro

Une belle plongée dans son univers décalé. Rendez vous ensuite au MNAC pour encore plus de découvertes culturelles et plonger dans plus d’un millénaire d’œuvre de d’art regroupées au sein du Museu Nacional d’Art de Catalunya. Pique niquer ou déguster des tapas dans le coin avant de repartir à l’assaut de la montagne Montjuic pour atteindre les sommets surplombant la ville. Jetez un œil à la très controversée Tour de la Communication édifiée pendant les Jeux Olympiques censée représentée un athlète la flamme à la main.

Plusieurs choix s’offrent alors à vous pour rejoindre le château de Montjuic sur le plus haut point de la colline. Empruntez les nombreux sentiers qui serpentent et vous mèneront au sommet en offrant des vues spectaculaires, ou pour les moins randonneurs, vous pouvez optez pour le téléphérique de l’Avinguda de Miramar qui est une expérience à part entière. Quelques minutes vertigineuses au dessus de la mer !

Le château est à visiter et notamment la balade sur les remparts qui offrent une vue panoramique à couper le souffle sur Barcelone et ses environs !

Voilà de quoi passer un excellent weekend à Barcelone, et vous quels sont vos incontournables à Barcelone ? Je vous recommande ce site en français qui reprend point par point les spots à ne pas manquer à Barcelone, avec de belles petites pépites : visiter-barcelone.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*