Voyager et se déplacer en Italie : les moyens de transports disponibles

Quels sont les moyens de transport disponibles pour se déplacer en Italie ? Quelle que soit la destination choisie, voyager est un projet qui s’organise. Cela inclut l’anticipation du moyen de transport à utiliser pour se déplacer librement une fois sur place. Il est donc indispensable d’en avoir connaissance à l’avance.

Le transport aérien

Plusieurs villes italiennes sont dotées d’aéroports permettant ainsi de quitter une région pour une autre via des vols internes. Cependant, l’avion est un moyen de transport qui coûte cher et en même temps très polluant. Par conséquent, il est préférable de l’adopter en cas de longs trajets.

A découvrir également : Découvrez des lieux insolites accessibles uniquement par un moyen de transport spécifique

Le transport maritime

En matière de transport maritime, l’Italie possède trois types de ferries. Vous avez les gros navires qui relient uniquement Sicile et Sardaigne. Ensuite, il y a les ferries de moyenne taille encore appelée « traguetti », puis les hydroptères. Tous deux effectuent majoritairement des trajets entre les îles italiennes.

Le transport ferroviaire

voyager et se déplacer en ItalieEn ce qui concerne le transport ferroviaire, il est à privilégier si vous voulez vous déplacer sur de longues distances. Les trains parcourent en général tout le territoire italien du Nord au Sud et de l’Est à l’ouest.

A lire aussi : Les destinations incontournables accessibles en train depuis la France

Pour assurer cette bonne couverture, ces véhicules ont été subdivisés en deux catégories. Vous avez en un premier les trains régionaux communément appelés « Regionale » et les Intercity. Ces deux lignes permettent de joindre les grandes villes du pays. Quant à l’Intercity, il offre un voyage plus rapide et confortable. Puis, il y a la deuxième catégorie qui regroupe les trains à grande vitesse. Ces derniers parcourent fréquemment les grandes villes.

Il faut mentionner que le transport ferroviaire italien est essentiellement géré par une compagnie nationale et son coût accessible.

Les bus

En ce qui concerne les bus en Italie, ils sont généralement employés pour les voyages de courte distance. Ils desservent très souvent les villages, mais deviennent rares les week-ends et les jours fériés. Les arrêts bus et les gares routières sont facilement trouvables, car ils abordent normalement les stations ferroviaires.

La voiture

Pour ceux qui souhaitent visiter le pays à leur rythme, la voiture est la meilleure solution. Il faudra juste respecter certaines consignes de sécurité une fois au volant tel que le port de ceinture…

Les moyens de transport intra-villes

En Italie, chaque ville et chaque population dispose des moyens de transport qui leur sont adaptés. Ainsi, vous trouverez sur le territoire des véhicules tels que le train de banlieue, le métro, le tramway, le trolleybus, le transport hectométrique et le ferry. Ce dernier dessert uniquement Venise. Quant aux autres, ils sont présents dans plusieurs villes du pays.

Le covoiturage en Italie

Le covoiturage est une solution de plus en plus prisée par les voyageurs à travers le monde et l’Italie ne fait pas exception. Il existe plusieurs plateformes en ligne pour cela, dont BlaBlaCar, qui est disponible dans tout le pays et qui offre des trajets vers toutes les régions d’Italie.

En ce qui concerne la sécurité du covoiturage, il faut noter que certaines règles ont été mises en place pour protéger les usagers. La loi italienne exige que tous les conducteurs de covoiturage soient munis d’une assurance responsabilité civile. Chaque passager doit être assuré individuellement au moment où il prend place dans la voiture.

Il faut souligner qu’en Italie, il y a un nombre croissant d’initiatives locales visant à encourager le développement du covoiturage. Certaines villes proposent même des voies réservées aux véhicules transportant deux personnes ou plus afin de faciliter le partage des moyens de transport.

Si vous cherchez un moyen économique et écologique pour voyager en Italie tout en faisant des rencontres intéressantes avec les locaux ou d’autres touristes comme vous-même, alors pourquoi ne pas opter pour le covoiturage ?

Les vélos et les trottinettes en libre-service dans les grandes villes italiennes

Les grandes villes italiennes proposent des vélos en libre-service ainsi que des trottinettes électriques, qui sont devenues très populaires ces dernières années. Ces dispositifs de mobilité urbaine alternatifs offrent une solution pratique, rapide et économique pour se déplacer dans la ville.

Dans des villes comme Milan, Turin, Rome et Florence, il est possible d’emprunter un vélo ou une trottinette à partir de quelques centimes d’euro par minute. Le fonctionnement du système est simple : vous devez télécharger l’application correspondante sur votre smartphone puis vous inscrire en fournissant vos coordonnées bancaires pour valider le paiement.

Le service propose plusieurs formules d’abonnement selon vos besoins : certaines applications permettent ainsi aux utilisateurs de souscrire un abonnement mensuel ou annuel à des tarifs attractifs. Ces vélos et trottinettes peuvent être récupérés dans différentes stations réparties dans toute la ville avant d’être rendus dans une autre station située à proximité de votre destination.

Il faut noter cependant qu’il y a eu quelques critiques concernant l’utilisation abusive ou dangereuse de ces moyens de transport alternatifs. Les autorités municipales ont donc mis en place des réglementations strictes pour garantir la sécurité publique. Les utilisateurs doivent respecter le code de la route et porter obligatoirement un casque s’ils empruntent une trottinette.

Si vous cherchez un moyen rapide et écologique pour circuler en ville tout en faisant attention à votre budget durant vos vacances en Italie, les vélos et les trottinettes électriques en libre-service sont une alternative à envisager.