Comprendre les formalités de transit lors d’un voyage au Kenya

Si un séjour sur le sol kényan ne nécessite plus de visa depuis le début de cette année, dans le cadre d’un vol en transit, un visa assez spécifique peut être nécessaire. Il s’agit du visa de transit. En fait, l’aéroport international de Nairobi figure parmi ceux qui accueillent le plus grand nombre de vols avec correspondance en Afrique. Au Kenya, l’obtention de ce type de visa permet de sortir de la zone internationale de transit pour circuler sur le territoire librement, mais sur une durée limitée. Dans cet article, on fait le point sur les formalités liées au transit lors d’un passage au Kenya.

Comprendre le visa de transit pour le Kenya

Contrairement aux visas de transit aéroportuaire de l’espace Schengen, le visa transit kenya offre aux voyageurs en attente de leur vol de correspondance la possibilité d’entrée sur le territoire kényan. Il ne s’agit pas d’une obligation, d’ailleurs, les voyageurs en correspondance qui ne souhaitent pas sortir de la zone internationale de l’aéroport n’ont pas besoin de ce type de visa de transit.  À noter que ce visa ne concerne pas que l’aéroport international Jomo Kenyatta à Nairobi. Il est applicable aux principaux aéroports qui accueillent des vols internationaux installés au Kenya.

A découvrir également : Les indispensables à emporter pour voyager en solo

La durée de validité du visa de transit au Kenya

Le visa de transit pour le Kenya a une durée de validité de 72 h, soit un maximum de trois jours. Au-delà de ce délai, le visa arrive à expiration. Pour un séjour au-delà de cette durée, il faudra être en possession d’une autorisation ETA pour pouvoir circuler sur le territoire kényan.

Pour information, l’ETA est une autorisation de voyage électronique. Elle remplace le visa. Ce nouveau système s’appuie sur une plateforme spécifiquement dédiée, accompagnée d’une application mobile. Son obtention est obligatoire pour tous les visiteurs provenant de pays étrangers, à l’exception des citoyens des pays membres de l’EAC ou la Communauté d’Afrique de l’Est.

A découvrir également : Guide ultime pour une organisation optimale de vos documents de voyage

Les mineurs de moins de 16 ans qui accompagnent les parents sont exemptés pour entrer et séjourner au Kenya. Néanmoins, ils ont besoin d’un passeport valide avec deux pages vierges. Et dans le cas où il n’est pas accompagné d’un parent ou d’un tuteur légal, une autorisation de sortie de territoire est obligatoire.

Les documents nécessaires pour obtenir un visa de transit Kenya

Un visa de transit kényan peut se demander directement en ligne, en passant par le site officiel ou bien par le billet d’un site prestataire agréé. Mais pour obtenir cette autorisation de séjour, il y a certain document à fournir, à savoir :

  • Une copie de la page du passeport qui contient les informations d’identité valide d’au moins. À noter que cette pièce doit être valide au moins six mois après la sortie prévue du pays
  • une photo d’identité en couleur, sur fond clair et de bonne qualité. Remplissez le formulaire de demande d’informations disponible en ligne.

Avec ces documents peuvent être demandées d’autres pièces, comme une confirmation de vol, d’entrée et sortie du Kenya, de réservation de votre hôtel, ou encore la lettre d’invitation nominative en anglais de votre hôte ou une attestation nominative du tour-opérateur ou agence de voyage.