Quel est le code couleur des sentiers de grande randonnée ?

L’une des meilleures activités sportives que vous pouvez pratiquer est la randonnée. Faire de la randonnée est très bénéfique pour l’organisme humain, particulièrement au niveau de la santé mentale et physique. Cependant, pour faire de la randonnée, il est impératif de maîtriser le code des couleurs des sentiers. Cela est capital pour éviter des déconvenues. Découvrez le code couleur des sentiers de grande randonnée.

Les traits horizontaux blanc et rouge : le code couleur de grande randonnée

Les chemins de grande randonnée sont généralement ceux qui couvrent une grande distance de parcours. Ils partent d’un point A vers un point B et couvrent un périmètre bien défini. La plupart du temps, ces chemins peuvent atteindre des centaines de kilomètres à parcourir.

A voir aussi : Les meilleurs sports nautiques à expérimenter en bord de mer

Avec de telles distances de parcours, il est très facile au randonneur de se perdre dans la jungle. Pour éviter de tels déboires, les codes de couleurs ont été mis en place afin de guider les randonneurs dans leurs parcours. En ce qui concerne les codes de couleur des sentiers de grande randonnée, ils sont matérialisés par des traits horizontaux.

Ces traits horizontaux sont de couleur rouge et blanc. Toutefois, les traits horizontaux sur les sentiers de grande randonnée sont représentés de 3 manières différentes.

A lire en complément : Découvrez les sports nautiques les plus prisés à travers le monde

Les traits horizontaux de bonne direction

Les traits horizontaux de bonne direction sont des traits de grande randonnée qui indiquent que les randonneurs se trouvent dans la bonne direction. Ils sont matérialisés par un trait de couleur blanche suivi d’un autre de couleur rouge, tous deux disposés à l’horizontale. Si vous êtes en randonnée et que vous apercevez ces traits, vous devez continuer d’avancer, car vous êtes dans la bonne direction.

Les traits horizontaux de changement de direction

randonnée

Les traits horizontaux de changement de direction sont des traits de grande randonnée qui indiquent que les randonneurs doivent changer de direction pour continuer leur chemin dans la bonne direction. Ils sont matérialisés par un trait blanc suivi d’un trait rouge qui est, lui aussi, suivi d’un trait blanc en surplus.

Ces traits sont tous superposés en horizontale. Cependant, le dernier trait blanc en surplus peut être tourné vers la gauche ou vers la droite pour indiquer aux randonneurs de tourner soit à gauche ou à droite.

Les traits de mauvaise direction

Les traits de mauvaise direction sont des traits de grande randonnée qui indiquent que les randonneurs sont dans la mauvaise direction. Ils sont matérialisés par deux traits blanc et rouge qui se présentent comme une croix. À la vue de ces traits, les randonneurs doivent obligatoirement rebrousser chemin et chercher la bonne direction.

Les autres codes couleurs utilisés sur les sentiers de randonnée

En plus des marques blanche et rouge, d’autres codes couleurs sont utilisés sur les sentiers de randonnée pour indiquer une direction particulière ou un type de chemin. Les traits jaunes, par exemple, indiquent que le randonneur se trouve sur un chemin à usage exclusif des marcheurs. Ils peuvent être accompagnés d’un pictogramme représentant un randonneur en mouvement.

Les traits verts quant à eux signalent la présence d’un sentier de petite randonnée. Ces chemins permettent aux amateurs de nature et de découverte de profiter pleinement du paysage environnant tout en pratiquant une activité sportive sans grande difficulté.

Sur certains parcours très techniques ou dangereux nécessitant l’utilisation d’équipements adaptés (cordages, échelles), les balises bleues sont employées pour signaler leur présence. Pensez à bien suivre les équipements recommandés ou d’emprunter un autre itinéraire.

Pour ceux qui souhaitent s’adonner au VTT dans leur exploration pédestre, les flèches oranges indiquent la direction réservée aux deux-roues non motorisés.

Pensez à bien informer les amateurs du plein air et les passionnés de montagne que chacun puisse identifier clairement ces différents codes couleurs afin qu’ils puissent profiter au mieux des joies offertes par la nature tout en garantissant sa protection.

Comment repérer les balises en cas de mauvaise visibilité

En randonnée, il arrive parfois que la visibilité soit réduite en raison des intempéries ou de l’obscurité. Dans ces situations, vous devez pouvoir repérer les balises qui jalonnent les sentiers de grande randonnée.

La première chose à faire est d’être bien équipé. Une lampe frontale peut s’avérer très utile pour éclairer les balises et faciliter leur détection dans l’obscurité. Pensez aussi à emporter une boussole et une carte pour vous orienter.

Les marques blanches et rouges, principales balises utilisées sur les sentiers GR en France, sont généralement fixées sur des rochers ou des arbres le long du chemin. En cas de pluie ou de neige recouvrant partiellement la marque, observez attentivement chaque arbre ou pierre proche du parcours afin d’éviter toute confusion avec d’autres marques présentes dans la nature.

Si malgré tout vous éprouvez certaines difficultés à identifier le tracé exact du chemin, suivez plutôt votre intuition : si vous pensez qu’il faut prendre telle direction, alors faites-le ! Vous pouvez aussi utiliser un GPS portable afin d’enregistrer vos coordonnées géographiques actuelles ainsi que celles qui doivent être atteintes.

Même avec une visibilité limitée, il est possible de se diriger efficacement grâce aux balises présentes tout au long du parcours ainsi qu’à un équipement adapté comme une boussole voire un GPS portable étanche aux intempéries pour faciliter sa localisation durant le trajet.